Les Terres De Thral'Orkhar Index du Forum
Les Terres De Thral'Orkhar Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Fin de l'histoire des démons - Raison RP du reset des perso

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Terres De Thral'Orkhar Index du Forum -> Général -> Discussions générales
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2009
Messages: 119
Localisation: Taschereau, Abitibi-Ouest
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Statut: Créateur du forum de la Horde

MessagePosté le: Sam 28 Nov - 15:21 (2009)    Sujet du message: Fin de l'histoire des démons - Raison RP du reset des perso Répondre en citant

Voila se que Dan à écrit au sujet du reset des perso.

Voilà! Comme j'expliquais à la rencontre du nouveau système de classe, je voulais faire un texte qui expliquerait les raisons Role-play du reset des perso et surtout, je voulais finir l'histoire des démons qui traînait. Je sais que c'était supposé être le sujet d'un GN, mais avec tout ce qui s'est passé, j'ai décidé d'en faire le récit. Voici donc le lien de cette histoire, qui est sur le forum RP de Memnord:

Souvenir d'un journal - L'Assault décisif

Ninjhe se réveilla voilà deux semaines. Bien qu’incapable de bouger au début, ses muscles se firent de nouvelles forces grâce aux bons soins de Heinnar, le soigneur viking de Memnord qui s’occupa des nombreux blessés du dernier assaut. Deux semaines… il s’était passé déjà deux semaines depuis son réveil. Et cela était sans compter les cinq semaines où il était demeuré inconscient. Heinnar lui raconta que les plus solides, comme Drake, Kheelean ou Thrall, avaient été au moins 3 semaines dans cet état avant de s’éveiller. Ceux ayant connu un entraînement moins physique prirent plus de temps à s’en remettre. Ninjhe maudit sur le coup le temps passé dans ses livres au profit d’activités plus physiques mais, à chaque fois que cette pensée lui traversa l’esprit, il se mit à sourire et repensa que sans ses analyses de la situation, les machinations de Dantemago n’aurait probablement pas été prévue et ils auraient tous péris. Chacun à sa place, dit-on!

Dantemago… le mal de crâne recommença de plus belle, martelant à coups de massue les tempes du sorcier. Le Ravageur, archi-démon de Pandemonium, la cause de tout ce désastre et de leur état. Quand Ninjhe eut enfin la force nécessaire pour se servir de ses bras, son premier réflexe fut de chercher dans ses affaires son fameux journal, dont il avait fait plusieurs copies et distribué un peu partout afin d’avertir les aventuriers du sort qui les attendait. Depuis, il avait posé sur le papier jaunit la suite des événements.

Difficile d’oublier…

« Mon journal a porté fruit. Depuis plus d’une semaine, les troupes de Memnord se sont rassemblées aux frontières de Kutojak et forcent les barricades orcs de Gromm. Les orcs Gurujak assaillent les assiégeants à coups de pierres lancées par d’immenses frondes que leurs troupes d’élites manient. Nous comprenons maintenant la signification de leur nom : Loups de pierre! Comme si ce n’était pas assez, les troupes de Thral’Orkar se sont joints au combat. Le jeune chef orc Thrall a monté son campement en amont de la rivière bordant Kutojak et il prend les troupes de Memnord à revert à l’extérieur du territoire de Grommm. Les hommes sont maintenant entre deux feux orcs et ils ne tiendront pas longtemps. »« Ce matin, nous avons eu une révélation. Une troupe d’elfe venant de la forêt a refait surface. S’alliant aux hommes et aux nains présents, ils ont offert à l’armée de Memnord un peu de répit en tenant les troupes de Thrall en respect. L’ardeur des orcs ne cesse de croître, mais cette aide est ce qu’il nous fallait. Les assauts intensifs pourront reprendre sur Kutojak. D’une position défensive depuis un moment, l’armée humaine pourra passer à une attitude plus offensive. Les courbes magiques qui s’imprègnent dans le ciel de Kutojak laisse présager que le rituel démoniaque avance de plus en plus vite. Le temps est compté et l’espoir ne tient qu’à un fil… »

« Ces trois derniers jours furent les meilleurs de la bataille. Jamais les troupes de Memnord n’auront avancée autant que pendant ce temps. Les cinq premiers postes depuis la frontière nous appartiennent et, malgré l’immensité des blessures dont les hommes souffrent, le moral est à son plus haut. Il faut dire que les orcs ne se fatiguent que très peu. Si ce n’était de leur nombre restreint en Kutojak, ils nous infligeraient encore plus de pertes. La violence de leurs coups est incomparable. Nous devons aussi cette avancée au retour des elfes et des groupements de résistance face aux assauts de Thrall. Les éclaireurs nous assurent que le chef orc a battu en retraite. Son campement est démantelé et il ne reste plus rien de ses orcs. Les derniers groupes de résistance ont donc pu se joindre aux assaillants et les forces de Memnord sont maintenant plus efficaces… »

« Voilà comment on châtie les incompétents chez les orcs… Une vision d’horreur nous est apparue aujourd’hui. Les troupes alliées comprennent maintenant à quel genre d’adversaire nous faisons affaire.

À la tombée du jour, sous une pluie démentielle, un groupe d’élite viking a fait une percée dans la barricade orc où nous sommes. Alors que nous croyions que c’était une victoire de plus pour nous, un terrible hurlement se fit entendre. Ce rugissement résonna au-delà de tout le champ de bataille et glaça le sang des combattants. Aussitôt, nous vîmes voler dans les airs les membres et équipements des vikings alors entrés dans la brèche. Quelque chose les broyait, les déchiquetait, et s’amusait de leur corps encore chaud. Les cris de souffrance étaient effroyables. La troupe d’élite fut massacrée en quelques minutes. Les premières troupes d’hommes qui les suivaient reculèrent devant le spectacle sanglant et battirent en retraite, la peur au ventre, devant la furie en démonstration devant eux. Un silence de mort suivit le dernier râlement d’agonie des vikings et nous étions là, devant la brèche qui se refermait de l’intérieur, à se demander quel démon était l’auteur de tant de sauvagerie. C’est alors que nous aperçûmes une silhouette monter sur les barricades. Le corps musclé et couvert de sang d’un orc se tenait devant nous, nous dévisageant. Son regard était empreint de haine et nous pouvions voir quelques lambeaux très minces de peau verte écorchée pendouillant et laissant voir des croûtes blanchâtres sur son corps. Thrall se tenait devant nous et dans sa main, la tête arrachée de Gromm, l’œil vidé par le Kinn qui avait dû se sauver de l’orifice. Nous comprîmes très vite que la retraite du jeune chef orc n’était en fait qu’une ruse et qu’il s’était servi de l’obscurité et de la rivière pour rejoindre Kutojak à notre insu. Il leva la tête de Gromm dans les airs et, au travers des éclairs qui zébraient le ciel et la pluie qui battaient la terre, il rugit un cri de guerre qui fut suivit par le grondement des orcs de tout Kutojak qui l’imitèrent. Thrall lança la tête de Gromm vers nous en hurlant : « VOUS LE VOULIEZ, ALORS LE VOICI! JE N’AI QUE FAIRE DES INCAPABLES. MAINTENANT, VOYONS SI VOUS POURREZ SURVIVRE FACE À LA VRAIE PUISSANCE DES ORCS!!! ». Et, dans un rire diabolique, Thrall redescendit vers les siens sous un tonnerre d’acclamations et de beuglements sauvages.

Cette apparition restera dans nos mémoires à jamais. Les battements de guerre des orcs résonnent avec ceux de la tempête qui sévit en ce moment et les frissons d’horreur s’imprègent avec le froid qui nous ronge jusqu’aux os. Les hommes seront marqués à jamais. Nous savons maintenant qu’arrêter le rituel à temps est maintenant presque impossible. Le Sress qui transforme Thrall en goule blanche commence à gagner en force et il lui donne une puissance inimaginable. De plus, cette furie bersek qui alimente les troupes orcs ne fera qu’aller en s’intensifiant. Ce soir est le dernier soir pour bien des hommes et nous le savons maintenant. Demain, c’est à la mort que nous allons… »

_________________
Pour l'Honneur, pour la Gloire, pour la Horde.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 28 Nov - 15:21 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2009
Messages: 119
Localisation: Taschereau, Abitibi-Ouest
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Statut: Créateur du forum de la Horde

MessagePosté le: Sam 28 Nov - 15:24 (2009)    Sujet du message: Fin de l'histoire des démons - Raison RP du reset des perso Répondre en citant

Ninjhe ferma les yeux, les images encore imprégnées dans sa mémoire même après cette longue convalescence et cette période de coma. Maintenant qu’il avait retrouvé l’usage de ses mains en entier et qu’il était de nouveau en mesure d’écrire, il se releva un peu en position assise, pris son journal et y ajouta les détails de la dernière journée de guerre, comme si elle s’était déroulée la veille.

« Voilà… tout est terminé. Nous sommes tous sains et saufs dans le grand hall de Memnord. J’écris maintenant car, depuis des semaines, je n’en avais pas la force. Mais, outre l’incapacité de mes bras, celle de ma mémoire n’a jamais défailli. Nous nous souviendrons toujours de cette journée et, si son récit venait à se taire, mes écrits garderaient les mémoires intactes afin que, je l’espère, aucune erreur semblable ne se reproduise… Voici comme c’est arrivé :

Le lendemain de la mort de Gromm aux mains de Thrall, la tempête était démentielle. Les tentes avaient été ramassées et des troupes d’aides de camp repartirent vers Memnord avec les équipements. Les généraux savaient qu’il n’y aurait pas de lendemain possible. Les troupes s’équipèrent juste à temps. Les orcs de Thrall, qui comprenaient à la fois les guerriers de Thral’Orkar et ceux de Kutojak, n’attendirent pas notre assaut. Un piétinement sourd se fit entendre et la barricade du poste de garde que nous assigions vola en éclat devant la force de l’assaut des orcs, bien déterminés à mettre fin à notre occupation. Les ordres fusaient à travers des cris et les troupes de Memnord se disposèrent aussi bien qu’elles le purent. Cependant, la violence des orcs, qui avaient les yeux rougis par la furie, dispersèrent l’armée alliée en quelques minutes. Les combats faisaient rage de tous côtés à la fois. Il fallait au moins 3 à 4 hommes pour tenir tête à chaque orc qui balayait en arc devant eux le champ de bataille d’armes immenses. Les grands héros de Memnord se battaient avec force et efficacité dans la cohue et leur courage leur permis de tenir de longues heures.

Je ne sais plus qui de Thrall ou Drake aperçu l’autre le premier, mais dans le plus fort de la bataille, les deux anciens amis se retrouvèrent face à face, sur un monticule qui surplombait le terrain. Je pus les observer un moment, moi qui se tenais en périphérie de la bataille pour supporter les troupes de mes projectiles enflammés. Ils se dévisagèrent un moment, se jaugeant mutuellement, même s’ils se connaissaient depuis des lustres. Dans un cri commun, ils s’élancèrent l’un sur l’autre et le métal de leurs armes s’entrechoqua dans une gerbe d’étincelles. La force des coups de Thrall auraient fait reculer Drake davantage si ce n’était de l’extraordinaire adresse du drow qui contre-attaquait en tentant de percer la solide défensive du chef orc. Le combat était titanesque et aucun des deux adversaires ne tenait à céder devant l’autre. C’est à ce moment que ce qui devait arriver arriva…

Un rayon d’énergie violacé apparu entre ciel et terre non loin du champ de bataille, à l’intérieur du bastion devant Kutojak. Lentement, un immense portail, visible de très loin sur le territoire dévasté, s’éleva. Le rituel arrivait à sa fin. La brèche entre notre monde et Pandemonium était prête. Cette apparition marqua une pause dans les combats. Tous, orcs comme humains, regardèrent un instant le phénomène. Je m’étais rapproché des deux chefs de guerre et je vis alors Drake lâcher ses armes et empoigner Thrall par le collet de son armure pour le tourner vers lui. Il lui cria : « Sans toi et ton armée, nous allons tous mourir aujourd’hui. RÉVEILLE-TOI THRALL!! NOUS AVONS BESOIN DE VOUS! COMBAT AVEC MOI UNE DERNIÈRE FOIS MON VIEIL ABBIL* (ami en drow). » Thrall et Drake se dévisagèrent un moment et le jeune orc repoussa Drake d’une main. Il leva le visage vers le ciel et hurla à pleins poumons. D’un geste vif, il planta ses griffes dans son mollet et arracha un énorme morceau de chair verte. Il leva sa poigne vers le ciel, nous pûmes apercevoir un genre de serpent blanc se débattant au travers de sa chair sanguinolente. Thrall venait s’extirper le Sress qui le pervertissait depuis un long moment. Il broya le démon dans sa poigne d’acier et tomba à genou, ressentant alors la douleur qu’il venait de s’infliger pour se libérer. Il releva la tête difficilement et regarda Drake. Les yeux de l’orc changèrent du rouge au noir et ses traits se transformèrent. Malgré la douleur, il se releva et se retourna, rugissant de nouveau vers le champ de bataille. Aussitôt. Les orcs tournèrent les talons et s’enfoncèrent dans la brèche de l’avant-poste vers le portail. Drake sourit légèrement et lança un cri qui résonna parmi toutes les troupes de Memnord : « AU PORTAIL! »

Orcs et humains s’élancèrent mutuellement vers leur ennemi commun. Mais il était trop tard pour tuer les prêtres noirs qui ouvraient le portail. Leur travail était maintenant terminé. Dans notre course vers le point de pouvoir, nous vîmes une immense créature en sortir. On aurait dit une gigantesque pieuvre noire de la hauteur des tours de Kutojak recouverte d’écailles et de poils. Elle se plaça devant le portail et détendit une dizaine de tentacules hérissés de pointes acérées. La portée incroyable de ses membres servit à tenir en respect toute l’armée devant elle. Il était impossible de la contourner. Chaque tentacule balayait une vingtaine de combattants par passage, les broyant comme des fétus de paille. Les troupes joignirent leurs forces afin de combattre ce démon. Les prêtres de bataille unirent leurs demandent afin d’illuminer les armes des guerriers. Avec ces armes saintes, ils avaient au moins la chance de blesser la créature. Cependant, je compris vite que cette créature n’était qu’un gardien…

Pendant que l’armée versait son sang à combattre ce démon, je vis autre chose en provenance du portail. Mes yeux s’ouvrirent bien grand devant le spectacle qui s’y déroulait. Une corne rouge apparut lentement et fut suivit par un visage… le visage. Aucune description n’avait été faite de Dantemago, mais rien ne me permettait de douter qu’il s’agissait du Ravageur lui-même qui tentait de traverser. Une main griffue suivit la tête de même qu’une jambe. Une fois sorti, Dantemago aurait dû être au moins 3 fois la hauteur d’un trébuchet. L’énergie nécessaire à l’archi-démon pour traverser l’obligeait à le faire très lentement. Je restai un moment à contempler le spectacle, hébété devant l’abomination qui allait mettre fin à notre humanité, quand une main se posa sur mon épaule. Il s’agissait d’un viking, que je reconnu comme étant l’ancien compagnon de Gromm. Il tenait un petit coffre qui me rappelait vaguement quelque chose. En l’ouvrant, il me révéla un prisme argenté. C’est alors que je reconnu le coffret qui était à la cour de Memnord. « Voici un cadeau d’un certain voleur… avec toutes ses excuses… », me lança l’éclaireur en souriant. Je saisis le prisme en remerciant le messager d’un sourire et me précipitai vers Drake. Je lui dis que j’avais besoin de m’approcher du portail. Il me désigna Kheelean et Khelek non loin de là en leur faisant signe de m’escorter. Ils m’ouvrirent la voie, en évitant les tentacules du gardien, et nous nous faufilâmes jusque devant le portail. Dantemago baissa la tête devant moi et éclata d’un rire ténébreux. « PAUVRE FOU! CROIS-TU RÉELLEMENT POUVOIR FAIRE QUELQUE CHOSE CONTRE MOI? » Sans répondre, je levai le prisme et le pointai vers l’immense porte. En concentrant mon énergie avec le désir de fermer le portail, je fis jaillir un rayon vers Dantemago. L’expression de son visage passa de la dérision à la souffrance alors qu’il lâcha un hurlement qui me jeta par terre et désintégra le prisme de mes mains. Dans un dernier espoir maléfique, une sphère éclatante apparut dans sa main et il la lança vers son démon qui gardait l’entrée. Quand ce dernier fut frappé par la sphère, il s’illumina à son tour et explosa dans une lumière aveuglante. Je n’eus le temps que de voir Dantemago disparaître avec son portail avant que l’énergie de la déflagration ne nous balaie tous et nous plonge dans un état de choc comatique… »

_________________
Pour l'Honneur, pour la Gloire, pour la Horde.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2009
Messages: 119
Localisation: Taschereau, Abitibi-Ouest
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Statut: Créateur du forum de la Horde

MessagePosté le: Sam 28 Nov - 15:26 (2009)    Sujet du message: Fin de l'histoire des démons - Raison RP du reset des perso Répondre en citant

Ninjhe pris une longue respiration et regarda autour de lui. Encore plusieurs lits de l’infirmerie étaient occupés par ceux qui avaient survécus à cette explosion. De temps en temps, il voyait d’autres combattants qui venaient visiter leur camarade de bataille et d’autres qui apprenaient la mort de plusieurs amis… Le sorcier resserra sa plume dans ses mains et ajouta quelques lignes à son journal.

« Je sais aujourd’hui que Dantemago a réellement souffert de l’interruption abupte de son passage. Comme je sais que cette explosion laissa bien plus que des marques corporelles. Tous ceux qui y étaient, que je vois et que j’entends aujourd’hui et depuis mon réveil, se plaignent d’une faiblesse peu commune. J’entendais de bons guerriers comme Yoruu dire à un de ses compagnons qu’il devait réapprendre à manier son épée et à maîtriser certains mouvements. Ce phénomène, ce « cadeau » de Dantemago était un message. Celui qui nous rappelle que si lui devait perdre cette guerre, alors nous perdrions aussi beaucoup : nos connaissances… nos capacités… nos pouvoirs. Il nous faudra tout recommencer, tout réapprendre. J’ai beau tenté d’enflammer ma main, rien n’y fait. Je sens encore en moi une force magique, mais elle a changé. Je vais devoir réapprendre à la maîtriser comme à mes débuts. C’est le prix à payer pour notre vie et la sauvegarde de l’humanité je suppose. Mais nous aurons d’autres chats à fouetter…

Depuis quelques jours, j’entends beaucoup parler les visiteurs. Bien que toutes les races survivantes de cette bataille aient été soignées, la dissension et le mépris refait surface à Memnord. Beaucoup de gens accusent les orcs de leurs malheurs. La colère reprend le dessus. J’entendais même un soldat raconter que Drake lui-même fut accusé de trahison par certains attroupements. On l’accuserait de s’être rallié avec les orcs lors de la bataille au lieu de les exterminer comme il en avait l’ordre. Les drows sont mécontents de l’attitude des hommes qui rejettent sur eux leur décision, même si ce fut la plus sage. L’heure était à la réconciliation et elle est maintenant à la séparation. C’est inévitable. Je ne serais pas surpris que les drows rallient les orcs et quittent Memnord dans les prochains jours, voire les prochaines heures. Ils seront certainement suivit de quelques hommes, conscients du geste qui fut posé.

Une guerre est finie… reste à espérer qu’une autre ne débute pas tout de suite… »


Sur cette phrase, Ninjhe rangea son journal et s’étendit à nouveau afin de prendre un peu de repos, bien que peu de période de sommeil ne lui apporte réellement le repos à partir de ce jour… Les cauchemars hantant désormais les rêves de ceux qui y étaient.
_________________
Pour l'Honneur, pour la Gloire, pour la Horde.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:15 (2018)    Sujet du message: Fin de l'histoire des démons - Raison RP du reset des perso

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Terres De Thral'Orkhar Index du Forum -> Général -> Discussions générales Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com